fbpx
Ascenseur Strépy vue du ciel
Ascenseur Funiculaire de Strépy-Thieu, vue du ciel - © WBT - S. Wittenbol

L' Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu, une prouesse technologique !

Des milliers de touristes découvrent chaque saison notre patrimoine fluvial. L’Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu est le deuxième plus grand ascenseur à bateaux au monde ! Celui-ci s’élève à 102 m du sol et son sommet a la taille d’un terrain de football ! Venez découvrir ce patrimoine mondial de l’UNESCO

Suivez le parcours pour prendre de la hauteur !

Prenez de la hauteur et découvrez une impressionnante salle des machines, un superbe panorama sur l’ensemble du site et la région environnante. Un film retrace la construction et le fonctionnement de l’ascenseur complété par des maquettes animées et des jeux interactifs. Une exposition rassemble des fossiles découverts lors des terrassements. Le parcours-spectacle « Pays de Génies » propose de vivre les moments forts de la création belge dans des domaines aussi variés que l’ art, la musique, la peinture, le sport ou la B.D.,… en compagnie d”illustres Belges. Mais, visiter l’ ascenseur funiculaire, c’ est aussi avoir la possibilité de le franchir en bateau ! Ascenseur et parcours-spectacle accessibles aux personnes à mobilité réduite (sauf bateau).

Mais à quoi sert-il ?

La mise en réseau des voies navigables belges au gabarit de 1.350 tonnes a nécessité la mise en place d’un nouveau tronçon de déviation pour le Canal du Centre et la construction d’un nouvel ascenseur à bateaux : l’ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu.

Cet ouvrage exceptionnel permet de racheter une dénivellation de 73,15 mètres et remplace ainsi, à lui seul, les quatre anciens ascenseurs hydrauliques classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO et les deux écluses du Canal du Centre historique.

Franchir l’ascenseur ?

Les visiteurs ont la possibilité de franchir l’ascenseur funiculaire en bateau en 1h00 uniquement le dimanche. Embarquement à 11h30, 13h30,15h15 et 16h30. Des navettes en train touristique assurent la liaison entre l’amont et l’aval de l’ouvrage.