Les Pokémons sont partout !


Là, sans même que vous vous en rendiez compte, un Salamèche est peut-être juste derrière vous !


Impossible que vous n’ayez pas entendu parler de l’appli Pokémon Go ! Cette chasse aux trésors virtuelle a dû réveiller votre côté Geek ! Et la gameuse 
qui sommeille en moi s’est dit qu’elle aussi, elle veut se mettre à chasser les Pokémons (j’attends ça depuis plus de 15 ans !). Plutôt que de rester les yeux rivés sur mon écran, je vous emmène découvrir les Pokéstops à proximité de lieux touristiques en Hainaut afin de mêler culture, amusement et découvertes.

Les Pokéstops urbains

Smartphone chargé à bloc, application Pokémon Go ouverte, je vous emmène à la chasse aux Pokémons des différentes villes du Hainaut que j’ai pu tester pour vous.

Direction les rues pavées de Mons. A peine arrivée, je croise déjà plusieurs joueurs. Je dois dire qu’ils sont facile à reconnaitre. En général, ils sont encore mieux équipés que les touristes qui photographient les environs. Premier spot qui sort du lot : le jardin du Mayeur. Il faut passer sous l’arche de l’Hôtel de ville sur la Grand-Place pour y arriver. Là, grosse surprise, on est près d’une vingtaine à chasser les mêmes Pokémons.  Tous sont autour de la jolie fontaine du ‘‘Ropieur’’. Elle représente un petit gamin qui éclabousse les passants. Ici, des leurres qui attirent les Pokémons rares sont souvent actifs, et il ne faut pas attendre bien longtemps pour que mon téléphone vibre à cause d’un Pokémon tout près ! Il n'y a qu’à se baisser pour en attraper ! Au total, une vingtaine de Pokéstops sont recensés dans le centre de Mons. Autre endroit qu’on me conseille de voir à Mons, le parc du Waux Hall !

Ma liste des spots Pokémons touristiques à Mons :

      • Anciens Abattoirs
      • Le Manège
      • Sainte-Waudru (3 Pokéstops)
      • Jardins du Mayeur (2 Pokéstops)
      • Théâtre Royal
      • Hôtel de ville
      • Parc du Waux Hall (2 Pokéstops)
      • Grand place
      • Grand large (3 Pokéstops)
      • Eglise Notre dame de Grace
      • St Symphorien (2 Pokéstops)

A Tournai, on peut concentrer notre chasse autour du centre historique. La Grand-Place compte deux Pokéstops, rajoutez le Beffroi et 5 (!) Pokéstops à deux pas de la Cathédrale. Promenez vous dans les parcs de la ville de Tournai et vous découvrirez de nombreux Pokémons. 

Je vous fais ma liste des Pokéstops jusqu’ici recensés près des points touristiques des centres-villes :

Tournai

      • Hôtel de ville
      • Parc du musée
      • Eglise saint Brice
      • Parc du Fort Rouge (2 Pokéstops)
      • Grand place (2 Pokéstops)
      • Beffroi
      • Cathédrale de Tournai (5 Pokéstops)
      • Gare de Tournai
      • Parc Crombez
      • Parc Henri 8 


Je n’ai pas eu le temps d’aller jusqu’à Ath, mais je vous fais la liste des points intéressant à découvrir dans la ville des Géants :

      • Tour Burbant 
      • Eglise Saint-Julien
      • Esplanade (3 Pokéstops)
      • Grand-Place d’Ath (3 Pokéstops)
      • Le bâtiment avec la cour carrée de l’administration communale

Les Pokéstop naturels 

Vous l’avez surement remarqué, c’est l’été, j’ai donc envie de me promener dans la nature et pourquoi pas, de joindre ma carrière de dresseuse de Pokémon à l’agréable et surtout au bronzage. !

Je me rends donc au Parc d’Enghien, on y trouve pas moins de 15 Pokéstops et autant de lieux à découvrir ! Lac, château, pas mal de superbes statues et de splendides jardins. De quoi se poser au soleil en laissant venir les Pokémons à moi ! La promenade m’a permis de faire le plein d’accessoires pour ma chasse aux Pokémon mais j’ai également découvert un endroit charmant, calme et agréable pour mettre à profit quelques kilomètres de marche.

Envie d’exotisme ! Direction le jardin des Mondes de Pairi Daiza. Le parc est rempli de Pokéstops !  J’en ai compté 52 !!! Entre les éléphants, les pandas ou les reptiles, vous faites le plein de Pokémons ! 

Ca m’a permis d'acquérir suffisament d’expérience pour oser combattre dans une arène… Mais je me suis vite rendu compte qu’il y avait bien plus fort que moi dans les parages. 
J’ai donc profité un peu plus des animaux (bien vivants ceux-là) et de la détente qu’offre les lieux.  J’avoue qu’avoir autant de Pokéstop autour, ça m’a démangé le smartphone… quel dresseur ne serait pas tenté de dégainer la Pokéball à chaque allée ?  J’en profite pour mettre quelques œufs dans les incubateurs et donc mettre à profit mes longues heures de marche.

Je vous donne ma liste d’endroits de chasse au Pokémons en pleine nature :


Les Pokéstops historiques et culturels

L’application est basée sur ces points d’intérêts : historiques, culturels, de mémoire… En cherchant des pokéballs ou de la poussière d’étoile, j’ai découvert dans des lieux que je connaissais bien des œuvres cachées, des plaques commémoratives dont je ne soupçonnais même pas l’existence ! 

Direction Lessines, à l’Hôpital Notre Dame à La Rose. J’y trouve un Pokéstop, situé à proximité de ce musée qui est un des plus anciens hôpitaux d’Europe ! Se promener dans ses jardins médicinaux est un bonheur et un repos pour le corps et pour l’âme…

Au bout de quelques heures de chasse et de marche, je me rends bien compte que la liste des endroits magiques à découvrir grâce à l’application Pokémon Go est difficilement épuisable… J’ai donc fait une petite liste du programme Tourisme & Pokémon que je me réserve pour les prochains jours dans le Hainaut :


Les plus sceptiques diront que cette application fait sortir les jeunes (et les plus vieux également) mais que cela ne nous rapproche pas spécialement les uns des autres. Je pense que ce n’est absolument pas le cas, de nombreux groupes Facebook ont vu le jour, en plus du groupe Pokémon Go Belgique. On retrouve des groupes comme Pokémon Go Tournai ou Pokémon Go La Louvière. Ceux-ci sont créés afin de partager des infos sur les Pokémons et leurs localisations, ces groupes rassemblent de nombreux joueurs (1300 membres pour le groupe de Tournai). Nous, dresseurs de Pokémon nous aimons nous retrouver pour aller en groupe chasser les Pokémon et chercher les Pokéstops. Pour l’avoir observé ici à Mons, je peux vous dire que nous, joueurs, ne sommes pas uniquement collés à notre écran. On s’échange les bons spots pour trouver des Pokémon plus rares ou encore des conseils pour faire évoluer nos Pokémon et nous avons également discutés de quelle équipe rejoindre et où nous rendre pour conquérir les arènes.

Plus qu’un simple jeu, cette application nous permet de découvrir le patrimoine  touristique qui nous entoure mais également de se faire des nouveaux amis.

Si vous avez d’autre spot sympa où trouver des Pokéstops et Pokémon, n’hésitez pas à les partager avec nous.

Vous trouverez également la carte interactive des Pokémons, Pokéstops et arènes ici.